Quel bois de chauffage choisir pour une combustion optimale ?
30/08/2021
La qualité d’un bois de chauffage se vérifie à son pouvoir calorifique, c’est-à-dire à la chaleur qu’il produit en brûlant, à la longévité de sa combustion ou encore aux résidus qu’il génère une fois consumé. Selon l’essence du bois ou son humidité, ces critères varient et influencent les performances de votre appareil de chauffage. Quel est le meilleur bois de chauffage pour obtenir une combustion de qualité dans une cheminée ou un poêle ?

Quels sont les meilleurs bois de chauffage ?
Avec une cheminée ou un poêle, le chauffage au bois offre de nombreux atouts ; respectueux de l’environnement, économique, il est également performant et diffuse une chaleur douce et agréable. Encore faut-il choisir un bois de chauffage de qualité pour se chauffer. En effet, selon l’essence choisie, la combustion sera plus ou moins longue, dégagera plus ou moins de chaleur et produira une quantité variable de cendres. Concrètement, pour la même quantité de bois, selon l’arbre dont il provient et son taux d’humidité, les performances de votre appareil de chauffage peuvent varier.

Pour aider les consommateurs à mieux s’y retrouver, on classe les essences de bois selon la chaleur qu’elles produisent pour une quantité de poids donnée : on parle de pouvoir calorifique. Plus le pouvoir calorifique du bois est élevé, plus il produira de chaleur. Les essences se classent en trois groupes, G1, G2 et G3, selon leur masse volumique et leur capacité à provoquer des étincelles durant la combustion :

Le groupe G1 (les feuillus durs) englobe le chêne, le charme, l’orme, le hêtre, le frêne, l’érable ;
Le G2 regroupe le châtaignier, le merisier, l’acacia et les arbres fruitiers divers ;
Le G3 inclut les résineux comme l’épicéa, le sapin, le pin, le mélèze et les feuillus tendres comme le peuplier ou le bouleau.
lire +
Peut-on couper son bois en forêt, pendant le confinement ? Nos réponses à vos questions
Peut-on couper son bois en forêt, pendant le confinement ? Nos réponses à vos questions
20/11/2020
?Durant cette nouvelle période de confinement, débutée jeudi 29 octobre 2020 à minuit, la Nouvelle République se mobilise pour répondre à vos questions. Comment le reconfinement change-t-il nos vies ? Aujourd'hui : le bois de chauffage en forêt.
Depuis le jeudi 29 octobre 2020, minuit, la France est à nouveau confinée. Soucieux de ne pas répéter les erreurs du premier déconfinement, le gouvernement envisage un déserrement très progressif des restrictions sanitaires. Un retour à la normale dès le 1er décembre semble, de toute évidence, très peu probable.

Et d'ici là, il faut adapter nos vies quotidiennes à ce confinement saison 2 qui, contrairement au printemps 2020, propose de nouvelles règles, certaines plus souples, afin de permettre aux Français de garder leur activité professionnelle. Mais elles soulèvent aussi de nombreuses interrogations.

Comment faut-il remplir l'attestation dérogatoire de déplacement ? Quels rayons des supermarchés sont fermés ? Puis-je déménager ? Peut-on faire des travaux durant le reconfinement ? Puis-je faire un long déplacement pour aider mes proches ? Puis-je me rendre à l'université pour passer un examen ?

Aujourd'hui, nous répondons à vos questions concernant le bois de chauffage, si important en hiver.

Vos questions
Patrice. Bonjour, j'ai du bois de chauffage que je dois aller chercher. Le bois se trouve à 2 km de mon domicile en pleine forêt. Ai-je le droit de le transporter ? Et avec quel motif sur l'attestation de déplacement ?

Diclo. J'ai acheté une coupe de bois. Je m'y rendais chaque samedi avec mes deux fils pour y travailler. Le bois est à une quinzaine de km de chez moi. Puis je continuer et si oui, quelle autorisation remplir ?

Notre réponse. Oui. Dans ces deux cas de figure, vous pouvez vous déplacer.

"Ce déplacement est autorisé au-delà de la limite du kilomètre depuis son domicile", précise même le service de presse du ministère de l'Intérieur, que nous avons sollicité. "Il peut être considéré comme un déplacement professionnel, même s'il est effectué par un particulier. Il convient de cocher la case 'déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle' sur l'attestation de déplacement dérogatoire".

Si elle confirme la légalité d'un tel déplacement pour les particuliers, durant le confinement, la fédération des syndicats forestiers privés de France conseille de cocher une autre case : "achat de première nécessité".

Selon le cabinet du ministre de l'Agriculture et de l’Alimentation, cité par nos confrères du Bien Public, "Il est autorisé de se déplacer pour la taille des forêts, le bûcheronnage, l’affouage ou aller chercher du bois ou de la biomasse, en cochant la case 'déplacements pour effectuer des achats de première nécessité' ".

Reconfinement : téléchargez la nouvelle attestation dérogatoire de déplacement

Des cases différentes à cocher donc, selon que l'on s'adresse au ministère de l'Agriculture ou à la place Beauvau. Mais quelque soit la justification avancée, il est conseillé de se munir d'un justificatif qui prouve la propriété de la parcelle où vous vous rendez.

Enfin, pour les professionnels de la forêt, les déplacements sont bien sûr autorisés durant ce deuxième confinement : " Les professionnels de la forêt doivent rester mobilisés et continuer d’assurer les travaux urgents, notamment le renouvellement et les plantations d’automne", indique ainsi la fédération des syndicats forestiers privés de France.
lire +

Actualités